Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Plage «Malibu» de Guediawaye – Un trisomique enlevé et ligoté par deux malfrats qui avaient la voiture d'une haute personnalité du pays


Il a échappé au pire. Quel aurait été le sort de «Pape Mongol» si la police n’était pas intervenue à temps ? En tout cas, les deux (2) individus qui entouraient le trisomique, après l’avoir ligoté, détenaient des couteaux. Et la voiture qu’ils avaient garée appartiendrait à une personnalité du pays…

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 6 Janvier 2017 || 880 partages || 0 commentaires

Plage  «Malibu» de Guediawaye  – Un trisomique enlevé et ligoté par deux malfrats qui avaient la voiture d'une haute personnalité du pays
 

Aucune stratégie n’est de trop pour mettre hors d’état de nuire les malfaiteurs qui continuent de faire planer une épée de Damoclès sur les paisibles citoyens. A certains endroits de la banlieue comme les garages de taxis clandos, les arrêts des «cars rapides» et les abords de certains bars, la présence des forces de sécurité est devenue systématique. Un soulagement pour les populations, qui jadis hantées par l’insécurité, sont de plus en plus soulagées par les patrouilles, sans compter les autres opérations de sécurisation.

Au cours d’une de ces opérations qu’ils menaient dans la nuit du 02 janvier dans la commune de Wakhinane Nimzatt, plus précisément dans la zone des filaos, réputée zone de repli des malfaiteurs, l’attention des policiers de Guédiawaye a été attirée par un véhicule stationné non loin de la plage de Malibu. La bagnole appartiendrait à une haute personnalité du pays qui a fini d’être identifiée. Lorsqu’ils s’approchent pour y voir un peu plus clair, ils tombent sur une scène ahurissante.
Deux (2) jeunes, âgés de 28 et 29 ans, détenaient des objets contondants, des noix de cola et un morceau de tissu blanc. Couteaux à la main, ils ont été surpris sur cette dangereuse plage de Guédiawaye, encerclant le jeune M. Thiam, plus connu sous le nom de «Pape Mongol». Qui, ligoté, n’avait aucun moyen de se protéger.

La voiture d’une personnalité identifiée, la thèse du crime rituel avancé

Une découverte qui a peut-être sauvé la vie du déficient mental de 25 ans, qui n’avait pas donné signe de vie depuis deux (2). Activement recherché par ses proches, l’attention d’un individu venu à la police a été attirée par sa présence sur les lieux. Il a donc alerté sa famille, qui a vite fait de rappliquer.
Ses bourreaux, I. F et A. T, gardés à vue depuis leur arrestation, devaient être déférés au parquet hier jeudi. Mais pour les besoins de l’enquête, ils sont toujours au Commissariat central de Guédiawaye, en attendant que les limiers puissent disposer d’informations susceptibles de déterminer les raisons pour lesquelles ils étaient sur cette plage à une heure indue, avec des objets dangereux et une attitude compromettante. Pour le moment, plusieurs thèses circulent, dont celle du crime rituel. Toutefois, la police s’est gardée de confirmer, en attendant d’auditionner plus amplement les deux interpellés. Selon une source très au fait de l’affaire, les mis en cause pourraient être poursuivis pour tentative d’assassinat et charlatanisme.
 

IGFM


Dakarflash6



Nouveau commentaire :