Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Plénières de ce ce matin : Toussaint Manga va braver les mesures prises par l’Assemblée Nationale


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 14 Mai 2020 || 35 partages || 0 commentaires

Plénières de ce ce matin : Toussaint Manga va braver les mesures prises par l’Assemblée Nationale
Les députés sont convoqués  en séance plénière le jeudi 14 mai 2020 à 10h afin d’examiner le projet de loi 15/2020 relatif à la prorogation des délais échus et à la suspension des mesures et procédures d'expulsion ; mais aussi l’examen du projet de loi 16/2020 portant suspension des délais de prescription, de l'exécution des contraintes par corps et prorogation des délais de recours et autres formalités en matière pénale. Ce sera en présence du ministre de la Justice. Enfin, il sera aussi procédé par les députés au vote de la loi 13/2020 modifiant  l'article L69 de la loi 97-17 du 1er décembre 1997 portant Code du Travail.

Et comme avait procédé l’Assemblée nationale lors du vote de la loi d’habilitation,  tous les députés ne sont pas concernés. Sont convoqués juste les députés membres de la Conférence des Présidents, les vice-présidents de groupe parlementaire, le rapporteur de la commission des Lois et les deux secrétaires élus du bureau de siège. Mais le jeune député du PDS Toussaint Manga ne l’entend pas de cette oreille. Il a annoncé qu’il irait de gré ou de force faire son travail. « J’irai à l’assemblée nationale faire mon devoir que mon nom y figure ou pas car cette situation ne doit pas être un prétexte pour que l'assemblée veuille réduire au silence bon nombre de parlementaires sur les lois à voter », a-t-il annoncé sur sa page Facebook.

« Cette décision bien que fondée sanitairement ne doit être un prétexte pour empêcher aux parlementaires d'exercer pleinement leur rôle. Etant donné que le gouvernement nous a invité à vivre avec le virus, quid à exposer les élèves, les enseignants, les sénégalais de façon générale. Je ne vois pas pourquoi nous les représentants du peuple nous devons chercher à sauver nos peaux de cette maladie en voulant réduire le nombre de député à la prochaine plénière. Au même titre que tous les sénégalais à qui le président Macky Sall a demandé de vivre avec le virus, les parlementaires sont obligés de vivre avec le virus surtout en tant que représentants du peuple », a-t-il aussi écrit. Le parlementaire d’inviter même le président Macky Sall à reprendre ses conseils des ministres et d’arrêter ses vidéo-conférences. 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :