Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Plus de 500 Belges déjà inscrits pour boire une bière le long de la frontière linguistique


Le fossé entre Flamands et francophones est-il si profond que le laissaient entrevoir les résultats des élections de mai? Si vous avez envie de creuser la question, prenez part à la “Nationaal Terrasse Nationale”. Plus de 500 personnes s’y sont déjà inscrites.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 22 Août 2019 || 409 partages || 0 commentaires

Juste avant l’ouverture de la nouvelle année politique, Leffe invite 1.000 Flamands et 1.000 francophones à un débat constructif sur 1.000 terrasses de cafés. Plus de 500 personnes y sont déjà inscrites.

 

Le professeur et politologue Dave Sinardet veillera au bon déroulement des discussions. Objectif de l’action: réunir les Belges autour d’une bonne bière, sur la plus longue terrasse de Belgique, qui suivra les 400 km de la frontière linguistique.

Parler l’un avec l’autre, plutôt que l’un sur l’autre 

Toute personne qui a envie de savoir à quel point nous sommes différents (ou pas) peut réserver une des 1.000 tables pour y débattre avec quelqu’un vivant de l’autre côté de la frontière linguistique tout en buvant une Leffe Blonde 0.0 % offerte. Leffe veut ainsi permettre aux néerlandophones et aux francophones de discuter de ce qui les unit autour d’une bière.

 

Dave Sinardet, professeur de sciences politiques à la VUB: “L’un des problèmes aujourd’hui, c’est que nous parlons beaucoup l’un sur l’autre, mais pas assez l’un avec l’autre. À long terme, on pourrait encore penser qu’en plus de l’obligation de voter, nous devrions également introduire une obligation de débat (rire). C’est pourquoi j’ai rédigé un questionnaire comportant une dizaine de questions pour lancer le débat. Nous voulons voir combien de tableaux parviennent ou non à un compromis.”


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 5 Septembre 2019 - 12:41 Un serpent à deux têtes découvert à Bali