Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Polémique sur le voile: L’UNAPECS soutient l'Institution Sainte Jeanne d'Arc


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 11 Septembre 2019 || 24 partages || 0 commentaires

L’UNAPECS (L’Union Nationale des Associations des Parents d’élèves de l’Enseignement Catholique du Sénégal), qui est un organe consultatif pour l’Office National de l’Enseignement Catholique du Sénégal (ONECS) a affirmé ce mardi, via un communiqué, que la polémique sur l'interdiction du voile à l'Institution sainte Jeanne d'Arc "ne peut et ne doit en aucun cas être assimilé à un sujet religieux mais plutôt purement laïc, mieux un sujet citoyen. Il s’agit ici du premier discernement à faire". Elle rappelle que le préambule du Règlement intérieur de l’établissement énonce ce qui suit : « L’Institution Sainte Jeanne d’Arc est un établissement biculturel qui enracine ses valeurs dans les statuts de l’Enseignement privé Catholique. L’Institution est sous la tutelle de la congrégation Saint Joseph de Cluny, du Ministère de l’Education National sénégalaise et de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’étranger. L’inscription d’un élève vaut adhésion au règlement intérieur et engagement à le respecter. Tout manquement à ce règlement justifie la mise en œuvre d’une procédure disciplinaire". Que "Que l’article 5.2 de ce règlement stipule que : «la coiffure doit être discrète, soignée et découverte, aussi bien pour les filles que les garçons. (...) Aucune autre tenue supplémentaire n’est acceptée". L’UNAPECS de souligner: "Nous savons tous qu’en apposant sa signature au document, le parent s’engage au respect strict dudit règlement. Il doit assumer, avec responsabilité et non jouer dans la manipulation, les conséquences liées au non-respect de ce règlement". Et "qu’en acceptant d’inscrire son enfant dans un établissement privé ou public, le parent ou tuteur adhère, de facto, au règlement intérieur. Pour entrer dans l’armée, la police, la gendarmerie, au prytanée militaire, à l’école coranique, à l’école de douanes, etc.…. , on adhère fatalement et sans ambages au règlement intérieur. La stabilité et la qualité d’une structure sont garanties par le respect des procédures et des processus érigés en règlement et acceptés de facto par tous ceux qui adhèrent au projet. L’UNAPECS se demande si on peut accepter que des individus, dans une école, imposent une vision contraire à celle du projet éducatif dudit établissement scolaire au nom de leur liberté d’expression ? Elle estime que la liberté d’expression ne rime pas avec la volonté de s’imposer à autrui dans sa propriété. L’UNAPECS explique que l’Institution Sainte Jeanne d’Arc existe depuis quatre vingts ans. Elle a un capital d’expérience avéré et reconnu de tous en matière d’éducation. L’UNAPECS lui rend un hommage appuyé pour avoir formé plusieurs générations. Nous exprimons à la direction tout notre soutien dans sa politique éducative pour la réussite de nos enfants, et appelons tous les acteurs à plus de discernement et plus de lucidité pour le bien commun de nos enfants en particulier et en général pour le bien du peuple sénégalais

DakarFlash3



Nouveau commentaire :