Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Pour avoir giflé une policière, un député ivoirien atterrit en prison (le film de la bagarre)


Les témoignages sont concordants. Vendredi 26 janvier, au feu tricolore d’un centre commercial de Cocody, habituellement embouteillé, une altercation a éclaté entre le député Yah Touré et une agent de police affectée à la circulation sur ces lieux. L’agent, sergent-chef de police, aurait affirmé avoir reçu une gifle, ce que le député a nié lors de sa déposition.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 30 Janvier 2018 || 235 partages || 0 commentaires

 

Le Bureau de l’Assemblée nationale, réuni le lundi 29 janvier 2018 à la rotonde du Palais de l’Assemblée nationale à l’effet d’examiner l’affaire Police Nationale contre Monsieur TOURE Yah, Député à l’Assemblée nationale, fait la déclaration ci-après :

Le vendredi 26 janvier 2018, aux alentours de 19h30, alors qu’il avait été appelé de toute urgence pour se rendre au chevet d’un malade, l’honorable TOURE Yah, Député élu de la circonscription de Duékoué Sous-préfecture, aurait eu une altercation avec un agent de police, commis à la régulation de la circulation au carrefour d’Attoban.

Par la suite, alors qu’il croyait cet incident clos, à sa grande surprise dans la soirée du dimanche 28 janvier 2018, le député recevra à son domicile, la visite d’un capitaine de police porteur d’une convocation de la préfecture de police à son encontre.

Répondant à cette convocation, il a été auditionné dans la nuit à la Préfecture de Police avant d’être retenu jusqu’au petit matin du lundi 29 janvier 2018 sans que la procédure de garde à vue ait été respectée.
Ce jour, il a été déféré au Parquet du Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau et poursuivi pour « outrages » et « violences sur agent de police, dans l’exercice de ses fonctions ».


Dakarflash2



Nouveau commentaire :