Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Procès IAAF: Le tribunal soupçonne Massata Diack d’avoir créé des sociétés fictives


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 15 Juin 2020 || 190 partages || 0 commentaires

Procès IAAF: Le tribunal soupçonne Massata Diack d’avoir créé des sociétés fictives
Pape Massata Diack occupe le coeur des débats ce matin au tribunal financier de Paris. Les reports d’enquête de la commission rogatoire soupçonnent des sociétés fictives à l’oeuvre de Diack fils.

Son nom est cité dans les dossier de tous contrats que l’IAAF a paraphé avec les sociétés partenaires. En lisant le rapport de la commission internationale rogatoire, la juge du 32éme cabinet du parquet financier de Paris a cité plusieurs fois le nom de Diack fils sur des dossiers de négociations de contrats. Le tribunal lui reproche d’agir sous plusieurs casquettes au nom de l’IAAF. Massata aurait négocié des commissions pour des sociétés qui seraient intervenues dans le sponsoring et la communication pendant les compétitions de la Fédération internationale d’athlétisme.

En dehors de sa casquette de consultant en marketing, Papa Mssata Diack avait une double mission de conseils et d’assistance. Cela consistait à négocier des contrats d’apporteurs d’affaires au prés des sociétés partenaire comme Dansu, Samsung, la banque russe VTB, AMS ou la chaîne de télévision chinoise CCTV. Massata aurait aussi négocié des commissions selon le rapport d’enquête sur les droits de retransmission en Afrique sans reverser une partie à l’IAAF. L’autre grief reproché au patron de Pamodzi, c’est d’avoir créé des sociétés fictives au nom d’autres personnes pour leur verser des commissions.

https://challengesports.info

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >