Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Procès Khalifa Sall : Bamba Fall promet de tout faire pour le tirer d'affaire


A moins de 24 heures de l’ouverture du procès du maire de la ville de Dakar Khalifa Sall et Cie dans l’affaire de la caisse d’avance, le maire de la Médina Bamba Fall exprime tout son soutien à son collègue maire. Et promet de remuer ciel et terre pour tirer son collègue maire entre les mains de la justice.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 13 Décembre 2017 || 30 partages || 0 commentaires

Procès Khalifa Sall : Bamba Fall promet de tout faire pour le tirer d'affaire
 
Dans un entretien qu’il a accordé au quotidien l’Observateur, Bamba Fall sonne la mobilisation et indique que rien ne va être laissé en rade pour sortir Khalifa Sall des mains de la justice.   

A cet effet, le maire de la Médina dénonce l’acharnement politique dont le maire de Dakar est victime. « Khalifa Sall a été emprisonné injustement et ses droits ont été violés depuis le début. Apres la justice c’est l’Assemblée nationale qui a également violé ses propres textes, pour livrer Khalifa Sall à la justice. Et, à notre grande surprise nous avons constaté comment la machine judiciaire a été accélérée pour que coûte que coûte Khalifa Sall soit jugé et emprisonné », a-t-il fustigé. 

Le premier magistrat de la Médina reste convaincu que l’Etat veut écarter Khalifa Sall, qui est un adversaire politique potentiel à la présidentielle de 2019. 

« Actuellement nous savons tous, que ce n’est plus une question d’argent. Parce que quand nous avons déposé l’argent de la caution, ils ont refusé en parlant d’une caution des biens immobiliers », a-t-il dénoncé. 
Ce qui prouve, selon lui que cette affaire n’est plus une question de caisse d’avance, mais une question politique. 

Très remonté contre le gouvernement de Macky Sall, Bamba Fall estime que toutes ces stratégies sont orchestrées pour faire perdre Khalifa Sall ses droits civiques. 

A l’en croire, l’affaire du maire Khalifa Sall est purement politique et les avocats sont en train de faire leur travail, selon les règles du droit.  Ainsi,  il promet de continuer le combat en soutenant vivement son collègue maire. 

Pour rappel, le maire de la ville de Dakar est dans les liens de la détention  depuis 9 mois dans la maison d’arrêt et de correctionnel de  Rebeuss. Ainsi son procès va débuter demain à 13 heures au palais de justice de Dakar plus précisément à la salle 4. 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >