Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Procès du maire de Dakar : Les dessous d’une «réunion à huis-clos


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 15 Février 2018 || 224 partages || 0 commentaires

 

Le procès du maire de Dakar, Khalifa Sall, a connu un arrêt de 24 heures et reprendra ce jeudi. Dans son édition du jour, Libération a révélé les dessous d’une «réunion à huis-clos, avant-hier (mardi 13 février), le juge y a fixé les règles pour les plaidoiries», a déterminé l’ordre de passage et le temps de parole des uns et des autres et a ainsi fixé le planning à adopter.

Ainsi, rapporte toujours le journal, l’Agent judiciaire de l’État et les avocats de l’État vont prendre la parole, majoritairement (de 9 heures à 18 heures), en ce quinzième jour de procès, pour laisser la parole aux avocats de la Ville de Dakar le vendredi de 09 heures à 13 heures puis de de 15h à 18h.

La défense entrera en scène lundi, mardi et mercredi prochains. Ce n’est qu’après le passage des précités que le juge Lamotte va annoncer la date du délibéré, première annonce très attendue dans le procès de la caisse d’avance.

Pour rappel, le maire Dakar, Khalifa Ababacar Sall, est en prison depuis le 08 mars 2017, arrêté parce qu’épinglé par une enquête de l’Inspection Générale d’Etat (IGE) pour sa gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. « Escroquerie portant sur des deniers publics, détournement de deniers publics, association de malfaiteurs et blanchiment de capitaux », voici les chefs d’accusation qui pèsent sur le leader socialiste.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Février 2018 - 23:14 La Sonatel perd au moins 14 milliards F CFA