Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

ProcésNgaakaBlindé : "Même le Procureur de la République n'a pas requis une peine d'emprisonnement" (Avocat)


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 13 Décembre 2018 || 17 partages || 0 commentaires

Le rappeur Ngaaka Blindé poursuivi pour complicité de falsification de signe monétaire avec son ami Khadim Thiam, a bénéficié d'une liberté provisoire, ordonné par le juge Maguette Diop du Tribunal Correctionnelle de Dakar, ce jeudi 13 décembre 2018, en attendant le délibéré du 27 décembre  

Les deux prévenus en prison depuis près qu'un (1) an ont reconnu les faits qui leurs ont été reprochés, tout en soulignant que les 5.785.000 francs Cfa de faux de billets étaient destinés aux besoins d’un clip  vidéo. Un argument bien soutenu par les avocats de la défense qui ont rappelé que la loi portant sur l'affaire de faux billet, votée le 2 février 2018, dont l’agent judiciaire de l'État veut coûte que coûte qu'elle soit appliquée à leurs clients est quasiment impossible. 
« D'abord les faits sont antérieurs à la loi et que cette nouvelle loi d'autant plus sévère que la première ne peut pas rétroagir comme l'indique la loi », plaide Maître Moustapha Dieng avocat de la défense. Qui ajoute que la preuve de l'innocence de Ngaaka Blindé est plus que visible, car même le procureur de République n'a pas même requis une peine d'emprisonnement en son encontre  

Même si l'Agent judiciaire de l'État réclamait une amende de 50. 000.000 francs CFA et la peine requise à ce délit, le juge Maguette Diop qui a hérité du dossier, suite à l’incompétence déclarée par de la Chambre criminelle, a ordonné la liberté provisoire pour Ngaaka et son ami.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :