Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Propos de Karim Wade : l'APR dément et menace


Le communiqué de Karim Wade relevant «son expulsion de son propre pays pour prendre l’exil forcé » n’enchante pas l’Alliance pour la république (APR), lequel a, à son tour, apporté ses précisions.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 13 Janvier 2018 || 76 partages || 0 commentaires

 
«Cette allégation est rigoureusement fausse», peut-on lire dans le communiqué de l’APR signé par Seydou Guèye, réfutant les propos de Karim Wade. Ce dernier, dans ses condoléances à la communauté mouride suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, avait relaté les conditions dans lesquelles il avait quitté le Sénégal après la grâce présidentielle. 

Le porte-parole du parti présidentiel de relever : «Aussi, afin que nul n’en ignore, c’est sur la base d’une lettre de l’Emir du Qatar, appuyant une requête de la famille Wade, que le Président de la République Macky Sall a accordé, pour des raisons humanitaires, une grâce présidentielle à Monsieur Karim Wade». 

Et d’ajouter : «A sa sortie de prison, il a quitté le Sénégal par vol privé en compagnie d’un de ses amis. S’il a pris volontairement cette décision, il en connaît seul les rasions. C’est certainement pour les mêmes raisons qu’il fuit la France, son autre pays, et l’Allemagne où ses amis de Fraport sont à présent mis en examen par la justice. Serait-il interdit de séjour en France ou en Europe ?». 

Selon M. Guèye, Karim Wade a une dette envers le Sénégal, qu’il devra payer et, au cas où il refusera de s’en acquitter, il sera exposé «volontairement aux contraintes judiciaires appropriées en cas de refus de remboursement, conformément à la Loi».
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :