Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

« Protocole de Reubeuss » : nous sommes tous coupable (par Mody Niang )


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 10 Janvier 2020 || 258 partages || 0 commentaires

Ces derniers jours, la nébuleuse affaire du « Protocole de Reubeusse » a été remontée en surface. J’ai consacré plusieurs contributions à cette affaire, contributions qui m’ont valu les pires injures. Les inconditionnels des différents protagonistes n’ont même pas hésité à m’accuser de nourrir une haine sourde contre leurs mentors mis en cause dans cette affaire. Qu’est-ce qui pourrait expliquer cette haine, si haine il y a ? J’ai rencontré et serré la main une seule fois, et le même jour, aux deux principaux protagonistes. Le sentiment qui m’habite, les concernant, est tout autre. Ils nous ont gouvernés et, pendant plusieurs années, des accusations particulièrement graves ont été portées contre eux, accusations relatives en particulier à des montants importants de nos maigres deniers publics, qui seraient planqués quelque part, certainement dans des paradis fiscaux. Les montants annoncés çà et là sont si importants qu’il est incompréhensible et répréhensible que nous (classe politique, société civile, justice, chefs religieux, etc.) soyons restés indifférents, comme si rien ne s’était pas passé vraiment. Or, tout indique, aujourd’hui, que le « Protocole de Reubeusse » est avéré. L’ancien Président Senghor aimait à rappeler que « quand on fait l’historique d’un problème, on l’a à moitié résolu ». Je vais essayer donc de faire au lecteur l’historique que je sais de ce fameux ‘’Protocole’’. Tout serait apparemment parti de l’autre affaire, celle dite des ‘’Chantiers de Thiès’’, pour laquelle l’un des protagonistes serait mis en prison. En réalité, les « Chantiers de Thiès » n’étaient qu’un prétexte commode pour l’obliger à rendre gorge. C’est de la « Citadelle du silence » que serait parti le fameux ‘’Protocole’’ qui se passait de bouche à oreille, avec un immense ‘’butin’’ qu’on a voulu nous faire passer pour une vue de l’esprit. Je gagnerai du temps sur tout ce qui a été dit et écrit sur ce fameux « butin » et ses multiples ramifications. Je m’appesantirai, par contre, sur « Le Protocole de Reubeusse », dont l’un des protagonistes nie jusqu’à l’existence. Il oublie peut-être que nous avons quand même un peu de mémoire et sommes dotés de tant soit peu de bon sens ! Nous nous souvenons encore que, lors de son ndëpp du 1er mars 2007, le Président de la République nouvellement réélu (provisoirement au moins) a brandi un document présenté comme le « Le Protocole de Reubeusse ». Nous gardons encore surtout en mémoire que celle qui était présentée comme ‘’la Notaire qui défendait les intérêts du principal accusé », s’était empressée de balancer que « c’était un faux ». Pas que « c’était faux », mais que « c’était un faux ». Ce qui laissait supposer qu’il y avait un protocole authentique. C’est un journaliste professionnel de talent, doublé d’un homme de grande sagesse, qui a mis le premier l’affaire sur la Place publique, en tout cas à ma connaissance. Il était alors le Directeur du quotidien ‘’Walf Grand-Place’’.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :