Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Quand Thierno Madani remet le chapelet d’El Hadji Omar Foutiyou Tall à Serigne Mbaye Sy Mansour


Tivaouane a un nouveau Khalife et ce dernier a un chapelet très symbolique. Serigne Mbaye Sy Mansour succède à Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, rappelé à Dieu dans la nuit du jeudi au vendredi des suites d’une maladie. Une recommandation d’Al Amine que toute la famille Sy a approuvée. Serigne Mbaye Sy, homonyme de Serigne Babacar Sy, fils de Serigne Mansour Sy 2e khalife de Seydi El Hadji Malick a été officiellement installé hier par le khalife de la famille Omarienne Thierno Madani Tall qui a remis le chapelet d’El Hadji Oumar Tall au nouveau khalife général. Un moment riche en émotions.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 25 Septembre 2017 || 1822 partages || 0 commentaires

Quand Thierno Madani remet le chapelet d’El Hadji Omar Foutiyou Tall à Serigne Mbaye Sy Mansour
Un chapelet d’émotions. Thierno Madani Tall était aux anges. Le représentant de la famille Omarienne a intronisé le nouveau khalife général des Tidianes. «Nous rendons grâce à Dieu au nom de notre père Thierno Bachir Tall. Serigne Mbaye Sy Mansour, vous venez de succéder au prophète Mouhamed (Psl), à Cheikh Ahmeth Tidiane Cherif, à Cheikh Oumar Foutiyou Tall, à Seydi El Hadji Malick, à Serigne Babacar Sy, à Dabakh, à Serigne Mansour, à Serigne Cheikh et à Al Amine. Nous prions pour que ta mission soit des meilleures. Une autre brique vient de se poser à l’édifice de Cheikh Ahmeth Tidiane Cherif. Notre joie est immense. Nous partageons cette recommandation de Al Amine. Nous sommes toujours unis. Ce chapelet que je tiens entre mes mains, est celui de Cheikh Oumar Foutiyou Tall, il te revient de droit en tant que Khalife général des Tidianes.» «Allakhou Akbar», crie-t-on dans la foule.  Thierno Madani et Serigne Mbaye Sy Mansour sont debout. Les fidèles se lèvent. Tout le monde veut voir la scène. «Asseyez-vous !», lance Serigne Habib Sy Ibn Serigne Mansour. «Il y a de l’eau par là», rétorquent certains. «La pluie est plus douce que le feu», poursuit Serigne Habib.




Nouveau commentaire :