Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

RDC : Kinshasa évitera-t-elle une énième ingérence étrangère dans sa politique ?


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 13 Septembre 2018 || 89 partages || 0 commentaires

 

Le régime de Joseph Kabila entend se montrer intraitable envers quelque pays voisin qui osera s’ingérer dans son processus électoral. Reste à savoir si le contexte plaide en sa faveur.

 

S’il est une chose que le pouvoir du président Joseph Kabila semble redouter par-dessus tout, c’est bien l’ingérence dans ses affaires internes. Surtout les affaires électorales.

Et Léonard She Okitundu le sait tellement bien que le vice-premier ministre congolais en charge des Affaires étrangères vient encore de le rappeler à la communauté internationale.

« Tout en relevant que le processus électoral en cours se déroule conformément à la constitution ainsi qu’à l’accord politique global du 31 décembre 2016, le gouvernement tient à réitérer fermement son refus de toute ingérence en la matière tant de la part des pays voisins que des autres partenaires bilatéraux (…) le gouvernement n’acceptera d’autant plus aucune interférence à cet égard », peut-on lire dans un communiqué rendu public ce mercredi 12 septembre.

Ces retrouvailles de Luanda et de Bruxelles

S’il est pour l’instant difficile d‘établir une relation de cause à effet, la déclaration de She Okitundu intervient au lendemain d’une rencontre à Luanda entre Didier Reynders, ministre belge des Affaires étrangères et son homologue angolais Manuel Augusto.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >