Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

RDC : arrestations ciblées contre les "Ujana", les mineures "sans sous-vêtements"


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 28 Septembre 2018 || 163 partages || 1 commentaires

 

“Je ne suis pas une pute !” : Kinshasa vit depuis une semaine au rythme d’une opération policière contre la prostitution des mineures et des jeunes filles accusées “d’outrage aux moeurs publiques” parce que ne portant pas de sous-vêtements.

 

Jeudi après-midi, 29 jeunes filles – 17 à 22 ans d’après leurs avocats – ont comparu devant un tribunal siégeant en public et en plein air carrefour super-Lemba, l’un des plus fréquentés de la capitale congolaise aux 10 millions d’habitants majoritairement chrétiens.

Leur procès a lieu devant le bar où elles ont été interpellées samedi dernier au premier jour de l’opération policière anti-“Ujana”.

Ce mot swahili – qui signifie “jeunesse” – désigne à Kinshasa des filles mineures accusées de ne rien porter sous leur mini-jupe/débardeur pour attirer des hommes mûrs qui ont de l’argent.

“Elles ont été arrêtées en flagrant délit vers 22 heures, les unes se trouvant dans la boîte de nuit + Zen +, d’autres devant en train de danser presque nues, avec des tenues qui laissent entrevoir les parties” intimes”, accuse le parquet.

Des haut-parleurs permettent aux curieux et aux passants de suivre le procès, même lorsque le président du tribunal appelle les accusées par leur nom et prénom.

Des parents assistent aussi à cette audience “foraine” (hors les murs du tribunal).

Cheveux défaits, visiblement fatiguées après cinq jours de détention, les jeunes filles attendent sous le soleil assises à même le sol au milieu de leurs avocats avant de se présenter face à la table du tribunal. En pleurs, l’une d’elle ne semble pas comprendre ce qui lui arrive. Une autre s‘évanouit.

“Est-ce que la tenue et le fait de danser en boîte de nuit constituent une infraction ?”, plaide Me Gauthier Nsopambu.

“Ma fille est allée à une fête. Qu’on la laisse. Elle n’est pas venue pour se prostituer, elle est venue pour une fête d’anniversaire”, s’emporte devant l’AFPTV Elissa Ngadi, mère de l’une des “prévenues”.


DakarFlash3




1.Posté par idrissa le 29/09/2018 01:10
Bravo à la Congo..!

Nouveau commentaire :