Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Réquisitoire sur la caisse d’avance : Barth et Bamba Dièye « crucifient » Serigne Bassirou Guèye


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 19 Février 2018 || 73 partages || 0 commentaires

 

Connu pour sa verve par rapport aux grands dossiers qui décuplent son inspiration, Barthélémy Dias le maire de Mermoz Sacré-Cœur n’a pas mis de gants pour charger le procureur Serigne Bassirou Guèye relativement au réquisitoire de ce dernier sur l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. Il en est de même pour Cheikh Bamba Dièye.

A la suite du réquisitoire du procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye sur l’affaire de la caisse d’avance, le maire de Mermoz-Sacré-cœur, Barthélémy Dias a indiqué qu’il s’agissait de droit, mais non de littérature judiciaire. « Je pense qu’on a plus entendu l’agent judiciaire de l’Etat, des avocats de l’Etat, et surtout le procureur. Tous ont versé dans la littérature judiciaire et non dans le droit, s’enquit Barth. Et d’ajouter : « Le procureur de la République a insulté l’intelligence du juge Lamotte et il a aussi insulté l’intelligence du tribunal. Ce sont M.Touré et M.Bocoum  qui ont malheureusement  été utilisés pour liquider un homme politique. C’est de ça qu’il s’agit », déplore-t-il. Pour le maire Mermoz-Sacré-Cœur, il  n’ ya pas à en douter, l’affaire Khalifa procède d’une liquidation systématique d’un adversaire politique. Il en est de même pour Cheikh Bamba Dièye « Monsieur l’inquisiteur, si vous n’agissez ni pour le peuple de Dakar, encore moins pour les Sénégalais, si vous n’êtes pas gouverné par la Constitution et les lois de la République, alors pour le compte de qui agissez-cous ? Pour les intérêts de qui poursuivez-vous ? Certainement pas pour le compte du législateur qui a consacré la séparation des pouvoirs pour éviter que l’institution judiciaire ne soit domestiquée et mise au pas par le pouvoir exécutif, martèle-t-il.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :