Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Revue de presse de DakarFlash: Les quotidiens partagés entre la sortie de Wade et les suites du gouvernement Dionne 2


DAKARFLASH-La presse sénégalaise parue samedi traite de divers sujets dominés par la sortie de l’ex-président, Me Abdoulaye Wade, qui présentait ses condoléances à la famille du maire de Dakar, Khalifa Sall, et les réactions suscitées par la formation du nouveau gouvernement de Dionne.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 9 Septembre 2017 || 149 partages || 0 commentaires

«Wade encense Khalifa et dénonce les magistrats tailleurs», titre Sud Quotidien.
 
L’ex-président ajoute dans L’As: «Avec la révolte des jeunes magistrats, j’ai espoir…»
 
Parlant de la 13ème législature, Le Quotidien informe que «Wade lâche son mandat».
 
«Remaniement-la région de Diourbel zappée : Touba dans tous ses états», constate Direct-Info.
 
Serigne Modou Bousso Dieng dit «ne pouvoir pas s‘empêcher de clamer sa colère».
 
«Cheikh Abdou ne s’est pas investi pour un poste ministériel», témoignent ses proches.
 
Vox populi parle d’un «temps des frustrations d’après remaniement» et affiche «Youssou Touré (secrétaire d’Etat à l’alphabétisation débarqué) crache du feu».
 
«Je n’ai pas d’espoir. Je suis extrêmement déçu par le président. Nous sommes victimes de discrimination et d’ingratitude», affirme Youssou Touré.
 
EnQuête passe «Dionne II à la loupe» et donne la parole  à Abdoulaye Wilane qui estime que «le président et son Pm ont fait des choix lucides et intelligents».
 
«Je suis surpris par les départs de Mankeur et d’Eva Marie Coll Seck», affirme le chercheur Moussa Diaw.
 
Selon Doudou Wade, «le gouvernement c’est du surplace car, on prend les mêmes et on recommence».
 
Après la formation du nouveau gouvernement, L’Observateur fait la revue des chantiers qui attendent l’équipe de Dionne et fait état de «points chauds sur la route de 2019».
 
En économie, nos confrères parlent d’un défi de la solidification de la croissance structurelle. «Travail : Encore loin de 500 mille emplois : Energie : La gestion du pétrole en question ; Culture : Le statut de l’artiste, l’instabilité», écrit L’Obs.
 
Walfadjri revient sur la non-reconduction du ministre des Affaires étrangères et explique «pourquoi Mankeur est parti».
 
«Les dessous du mystère Mankeur Ndiaye», renchérit Libération, informant qu’à la veille de son départ, M. Ndiaye était au Palais avec une délégation turque.
 
LA REDACTION D DAKARFLASH

Dakarflash4



Nouveau commentaire :