Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Riposte et prise en charge du covid19 : des milliards FCFA dépensés, à la date du 15 juillet


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 20 Juillet 2020 || 214 partages || 0 commentaires

Pour faire face à la maladie à coronavirus, le gouvernement sénégalais a réuni des milliards FCFA, notamment pour la prise en charge des malades et pour le Programme de résilience économique et sociale. 

Selon le journal L’Observateur, à la date du 15 juillet, 444,544 milliards FCFA ont été effectivement dépensés sur les 1.000 milliards FCFA qui constituent le trésor de guerre du Programme de résilience économique et sociale. 

D’après les informations de nos confrères, les services du ministère des Finances et du Budget, ce montant est calculé sur la base des paiements effectués dans le cadre des opérations liées au covid19. 

Sur les 444,544 milliards FCFA, la plus importante part est revenue au pilier 3 du Programme de résilience économique et sociale relatif à la sauvegarde de la stabilité macroéconomique et financière pour soutenir le secteur privé et maintenir les emplois. 

Le dernier document produit par les services du ministre Abdoulaye Daouda Diallo révèle 741,6 milliards FCFA, dont 370 milliards FCFA de débours financiers, sur lesquels 224,813 milliards FCFA ont été effectivement payés ». Soit un taux d’exécution de 60%. 

22 milliards FCFA à Air Sénégal 

La compagnie nationale Air Sénégal a été perfusée à hauteur de 22 milliards FCFA à la date du 15 juillet. Le dernier virement effectué pour le compte de la compagnie remonte à la semaine dernière et se chiffre à 15 milliards FCFA. 

Après Air Sénégal, les agences de l’aviation civile et le secteur privé de la plateforme aéroportuaire ont reçu en guise d’appui respectivement 5 milliards FCFA et 7 milliards FCFA. Il s’y ajoute  10,880 milliards FCFA versés aux établissements hôteliers. 

59,6 milliards FCFA déjà engloutis par la prise en charge sanitaire 

La riposte et prise en charge sanitaire du coronavirus au Sénégal a coûté, à la date du 15 juillet, la somme de 59,636 milliards FCFA sur les 77,8 milliards FCFA budgétisés. Le ministère de la Santé et de l’action sociale a effectué des dépenses de paiements de l’ordre de 40,174 milliards FCFA. 

D’après le document du ministère des Finances, ce département dirigé par Abdoulaye Diouf Sarr, doté d’une allocution budgétaire initiale d’un montant de 64,4 milliards FCFA, aura mobilisé un montant de 51,1 milliards FCFA dont 40,2 milliards FCFA sur les ressources internes et 10,9 milliards FCFA sur les ressources externes de la Banque mondiale pour 4,5 milliards FCFA et de la Banque islamique de développement pour 6,4 milliards FCFA. 

A ces 51,1 milliards FCFA, viennent s’ajouter des paiements de 9,98 milliards, opérés pour le secteur de la santé. Ces paiements prennent en charge une partie des tests de dépistage effectués à l’Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef). 

Cette structure privée a reçu 250 millions FCFA sur le dernier décompte du 15 juillet. Le reste des paiements est partagé entre les frais de prise en charge des malades à l’hôpital Principal pour 1,750 milliards FCFA, l’hopital Dalal Diam pour 1,5 milliards FCFA, le projet de réhabilitation de Matlaboul Fawzeyni de Touba pour 3,230 milliards FCFA, l’achat de masques pour 2,5 milliards FCFA.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >