Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Rooney a perdu 600.000€ au casino...


Wayne Rooney vit décidément une saison bien compliquée, sur les terrains comme en dehors. L'attaquant de Manchester United fait la Une des tabloïds britanniques ce dimanche, après avoir perdu 600 000 euros au casino. En deux heures !

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 14 Mai 2017 || 937 partages || 0 commentaires

 

Si ça n'est pas la dernière saison de Wayne Rooney à Manchester United, ça y ressemble fort... Seulement titularisé à 12 reprises en Premier League par José Mourinho, pour 4 petits buts, l'attaquant international anglais arrive clairement en fin de parcours. Depuis plusieurs semaines, l'intéressé est annoncé en Chine ou de retour dans son club formateur, Everton. Pour l'heure, l'avenir du Red Devil reste très incertain, et sa situation actuelle n'est guère plus brillante.
 

Comme pour ajouter à ses difficultés sportives, "Shrek" est confronté à des déboires privés déballés par The Sun  ce dimanche. On y apprend qu'en mars dernier, au soir d'une rencontre de Ligue Europa face au FC Rostov qu'il avait manquée sur blessure, Wayne Rooney a filé dans un casino de Manchester pour s'y adonner au black jack et à la roulette. Arrivé aux alentours de minuit, l'ancien Toffee en serait reparti deux heures plus tard, après avoir perdu presque... 600 000 euros.
 

La somme est colossale, et le tabloïd britannique de citer des témoins effarés, décrivant un Rooney "dans son petit monde, concentré sur les tables de jeux autour de lui. Il n'arrêtait pas de perdre, et les gens présents autour de lui, comme le personnel du casino, étaient stupéfaits". Le pire était pourtant à venir, toujours selon la publication, c'est-à-dire informer sa femme, Coleen, alors en voyage avec ses trois enfants. Dans son livre, le Mancunien avait expliqué qu'en début de carrière, son épouse était entrée dans un colère noire lorsqu'il avait déjà perdu une grosse somme au casino... Il ne s'agissait à l'époque "que" de 50 000 euros.


Dakarflash4



Nouveau commentaire :