Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Rufisque: Un ancien militaire écroué pour escroquerie


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 11 Juillet 2017 || 31 partages || 0 commentaires

Rufisque: Un ancien militaire écroué pour escroquerie
 

Le sieur Assane Ndiaye est un ancien militaire. Il a été attrait hier devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Il était poursuivi pour faux et usage de faux et tentative d’escroquerie par une ressortissante Nigérianne. Cette dernière qui vit au Sénégal depuis 2002, est commerçante de son état domiciliée à la Médina. Dans le courant de l’année 2011, elle avait casqué la bagatelle de 1,5 million pour acquérir une parcelle de terrain à usage d’habitation dans la zone dite de Daroun Hahim située près des cimetières militaires du quartier Gouye Mouride de Rufisque. Quelques mois plus tard, la dame Joséphine Ebera Opara, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a décidé d’y ériger une fondation. C’est sur ces entrefaites qu’elle a été mise en rapport avec le sieur Assane Ndiaye. Étant donné que ce dernier habitait non loin du site, la Nigérianne n’a pas hésité à lui confier la surveillance de son terrain selon La Tribune.

 

Il n’y avait aucun problème particulier jusqu’au jour où l’ancien militaire qui s’était reconverti en maçon a usé de manœuvres frauduleuses pour faire main basse sur l’acte de vente du terrain en question. Muni de ce document précieux, il n’a rien trouvé de mieux à faire que de vendre le terrain d’autrui à un émigré vivant en Europe à 3,5 millions Cfa. Quand la dame Joséphine Ebera Opara a découvert le pot au rose, elle a failli tomber à la renverse. Toutes griffes dehors, elle a formulé une plainte qu’elle est allée déposer au commissariat urbain de Rufisque. L’enquête ouverte, a permis de mettre aux arrêts le sieur Assane Ndiaye. Mais le bonhomme, ayant plus d’une corde à son arc a nié les faits. Pour se tirer d’affaires, il a traité sa victime de trafiquante de drogue et de blanchiment d’argent. Mais cette stratégie basée sur la dénégation systématique comme moyen de défense, n’a pas du tout prospéré lors des débats d’audience. Finalement, le Tribunal après en avoir délibéré conformément à la loi, a condamné le prévenu à 2 ans dont 1 an de prison ferme. En plus, il devra verser à la partie civile la rondelette somme de 5 millions Cfa en guise de dommages et intérêts.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Février 2020 - 12:11 Le bébé enlevé à Niakhar retrouvé mort à Fatick