Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Russie, Etats-Unis, Défense: les 28 n'ont pas parlé que de migration


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 29 Juin 2018 || 131 partages || 0 commentaires

Russie, Etats-Unis, Défense: les 28 n'ont pas parlé que de migration
 

Au-delà des pourparlers nocturnes qui ont accaparé l'essentiel de l'attention des dirigeants européens réunis à Bruxelles, le Conseil européen a adopté plusieurs conclusions sur d'autres dossiers, notamment internationaux.

Les Vingt-huit ont ainsi décidé de prolonger pendant six mois les sanctions économiques contre la Russie face à l'absence de progrès dans la mise en œuvre par Moscou des accords pour faire cesser les combats dans l'est de l'Ukraine.

Ils ont aussi à nouveau exhorté la Russie à "reconnaître sa responsabilité" dans la catastrophe du vol MH17 abattu par un missile au-dessus de l'Ukraine en 2014.

Dans le dossier des taxes américaines majorées à l'importation de produits européens d'acier et d'aluminium, les 28 ont apporté leur soutien "entier" aux contre-mesures annoncées par la Commission pour protéger les marchés de l'Union et à la procédure de litige engagée auprès de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Ils ont aussi réaffirmé l'importance du multilatéralisme commercial, à travers la nécessité d'une réforme de l'OMC, l'institution commerciale qui en est garante et que les Etats-Unis sapent désormais.

Les Etats-membres reconnaissent en outre la nécessité d'adapter la fiscalité à l'ère du numérique, et acceptent de travailler sur les propositions de la Commission pour une taxation digitale. Sous-entendu, une taxe "GAFA" (Google, Apple, Facebook, Amazon) ciblant les grandes entreprises multinationales numériques, en fonction de leurs sources de revenus plutôt que là où elles ont leur siège régional.

A l'approche du Sommet de l'OTAN des 11 et 12 juillet prochains, les Vingt-huit se sont aussi entretenus avec le secrétaire général de l'Alliance atlantique Jens Stoltenberg.

Ils ont confirmé leur volonté d'avancer vers une Défense européenne, à travers une "autonomie stratégique" au sein de l'OTAN, des investissements, de nouvelles capacités et une flexibilité de réaction.

L'Otan et l'Union européenne devraient signer en juillet, en marge du sommet atlantique de Bruxelles, une nouvelle déclaration commune destinée à renforcer leur coopération dans toute une série de domaines, dont les efforts pour améliorer la mobilité des troupes en cas de crise.

Les Vingt-huit ont par ailleurs apporté un "soutien fort" à l'accord intervenu entre la Grèce et l'Ancienne république yougoslave de Macédoine sur le nom de Macédoine du Nord, et soutenu l'ouverture de négociations d'adhésion avec l'Albanie et l'ex-République yougoslave de Macédoine en juin 2019, même si cette décision est assortie de nombreuses conditions.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >