Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Saccage de Mbacké: le mis en cause déclare avoir agi pour concrétiser le souhait du Khalife des Mourides


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 20 Septembre 2019 || 112 partages || 0 commentaires

Le tribunal de Grande instance de Diourbel s’est penché hier, jeudi 19 septembre 2019, sur l’affaire du saccage du stade olympique de Mbacké, une ville du centre-ouest du Sénégal. Attrait devant la barre, l’agent municipal de la mairie de ladite localité, le mis en cause, Ibrahima Diop, déclare avoir « agi pour concrétiser le souhait du souhait du Khalife général des Mourides », Serigne Mountakha Mbacké. 

Selon lui, rien ne doit être refusé au guide religieux. « J’ai eu très mal, car comment comprendre que le Khalife ait demandé une chose et qu’on la lui refuse. C’est pour cela que j’ai agi pour que son souhait soit concrétisé », se défend-il. Non sans préciser qu’il n’a pas fait appel à l’insurrection, mais qu’il « a juste participé ». 

Revenant sur l’élément sonore partagé via le réseau social WhatsApp, dans lequel il revendiquait le saccage du stade, l'accusé informe que c’est lui-même qui a demandé à ce que le vocal soit partagé. Et, souligne-t-il, « c’était pour faciliter la tâche à la police, mais ce n’est pas pour défier son autorité ». 

Dans son réquisitoire, le substitut du procureur, Pape Diabel Ndir, demande une application de la loi, avant de tancer l’autorité de l’Etat. « Tu n’as pas agi en bon talibé. Si le Khalife a besoin de quelque chose, ce ne sont pas tes services qu’il sollicitera, mais il y a des personnes plus indiquées pour le faire », a-t-il fait savoir. 

 Il ajoute : « Ce sont des gars comme toi qui feront brûler le pays. Avant d’agir, il faut être sûr de ce que tu fais parce que tu as interprété les propos du Khalife comme tu veux. J’ai cru que c’était un adolescent qui avait agi ». 

L’affaire est mise en délibéré au jeudi prochain. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :