Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Santé - «And Gueusseum» déclenche une série de deux grèves de 72 heures


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 30 Mai 2018 || 39 partages || 0 commentaires

Après avoir évalué son 5e plan d’action, l’Alliance des syndicats autonomes de la santé «And Gueusseum» a constaté que l’Etat du Sénégal continue de «faire le mort», face à ses revendications. Ainsi a-t-elle décrété une série de deux grèves de 72 heures, à partir de ce mardi 29 mai 2018. 

L’Alliance des syndicats autonomes de la santé «And Gueusseum» continue de dérouler ses plans d’actions. Depuis plus d’un mois, les travailleurs de la santé sont en lutte. Ce, pour exiger du Gouvernement le respect des accords signés. La semaine dernière, l’Alliance s’était réunie pour évaluer son 5e plan d’actions. A la fin, Sidya Ndiaye et Cie ont constaté que le Gouvernement n’a fait aucun effort pour concrétiser ses engagements. 

« Malgré tous nos plans d’actions, nous avons retenu que jusqu’à présent, l’Etat continue de faire le mort, soit parce qu’il n’a pas de solution, soit parce qu’il pense que la situation doit pourrir. Il ne fait aucun effort pour régler le problème de notre secteur. Jusque-là, nous avons des arriérés de payement, alors qu’on nous avait dit, depuis le 11 avril passé, que les salaires allaient être virés. Il n’y a aucun suivi. Que les autorités sachent que nous sommes dans un secteur très sensible et il est inacceptable que l’on puisse laisser cette situation perdurer. C’est pourquoi, nous sommes obligés de continuer la lutte», se désole Sidya Ndiaye, Vice-président de l’Alliance «And Gueusseum». 

Sous ce rapport, les agents de la santé ont pris la pleine mesure de leurs responsabilités et sont déterminés à défendre leurs positions, estimant avoir le droit, la légitimité et la légalité de mener leurs actions. Dans le cadre de leur 6e plan d’actions, Sidya Ndiaye et ses camarades ont décrété une série de deux grèves de 72 heures, à partir d’hier mardi 29 mai 2018, tout en continuant la rétention des informations sanitaires et sociales. « Notre 6e plan d’actions est très corsé. Dès demain (aujourd’hui), nous allons démarrer une grève de 72 heures. Si rien n’est fait, nous allons encore déclencher 72 heures de grève, à partir du 5 juin 2018. Ce qui fait au total 144 heures de grève», a dit M. Ndiaye, qui signale que «And Gueusseum» a déposé depuis avant-hier, un nouveau préavis qui lui permet, quand elle voudra, d’aller en grève jusqu’au mois de décembre. 

Indiquant que les travailleurs de la santé ne comptent pas reculer dans leur combat, Sidya Ndiaye pense que c’est à l’Etat d’aller vers la recherche de solutions pour une situation apaisée du secteur. Sans quoi, le combat sera poursuivi jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause. Pour éviter le pire, «And Gueusseum» invite le Gouvernement au dialogue. « Comme nous sommes dans un secteur très sensible, nous essayons de ménager un peu la monture, en pensant aux malades. J’estime que c’est la mission de l’Etat d’assurer les services publics. Si le Gouvernement n’est pas capable de soigner le mal, qu’il le dise, pour que nous puissions rencontrer le chef de l’Etat, Macky Sall», ajoute-t-il. 




Igfm

DakarFlash3



Nouveau commentaire :