Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Sénégal - Côte d'Ivoire: Pourquoi Ouattara a rappelé son Ambassadeur à Dakar ?


Faisant partie des témoins entendus dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo à la Cour Pénale Internationale (CPI), le Général Edouard Kassaré a été rappelé par le président Ivoirien, Alassane Ouattara.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 22 Septembre 2017 || 1046 partages || 0 commentaires

Sénégal - Côte d'Ivoire: Pourquoi Ouattara a rappelé son Ambassadeur à Dakar ?
Au cours de son interrogatoire, le Général nommé Ambassadeur après la chute de Laurent Gbagbo, aurait fait un témoignage à décharge pour l’ancien président Ivoirien à la CPI. Devant la Cour, l’Ambassadeur a nié avoir signé un document qui ordonne aux éléments de la Gendarmerie sous les ordres de descendre dans les rues pour défendre le régime. Son témoignage à décharge n’aurait pas plus à l’Etat ivoirien, livre « Dakar Times ». 

Il a été rappelé au début de ce mois et devrait quitter Dakar les jours à venir. Le Général Edouard Kassaré était face au bureau du Procureur de la CPI, Fatou Ben Souda au mois de mars dernier dans le cadre du procès conjoint de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Les questions de l’interrogatoire ont porté sur le fonctionnement de la Gendarmerie, l’organigramme et la communication pendant la crise. 


L’accusation avait alors présenté une série de documents au témoin qui disait n’avoir pas reconnu les documents et niait les avoir signé. Le Général a déclaré devant la Cour que la signature apposée n’était pas la sienne. « Je ne m’en souviens pas. Tout porte à croire que c’est un faux », avait-il répondu au Substitut du Procureur sur « un document que le Commandant supérieur a adressé à son aide de camp ». En faisant savoir qu’il n’est pas certain que l’ancien président soit informé de tout ce qui se passait sur le terrain au plan militaire pendant la crise 2010 – 2011, il dédouanait ainsi Laurent Gbagbo en ce qui concerne sa maîtrise et gestion de la situation militaire pendant la crise post-électorale…




Nouveau commentaire :