Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Situation pré-électoral : la société civile craint une tension


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 17 Janvier 2019 || 32 partages || 0 commentaires

Après s’être réunie relativement à la situation électorale, la société civile sénégalaise craint une tension pré-électorale. Dans un communiqué qui nous est parvenu à la rédaction, la société civile a reconnu que le capital politique sénégalais, acquis grâce à certains sursauts et luttes démocratiques. Il ne cesse de s’effriter du fait d’un mauvais jeu des acteurs et de manifestations flagrantes d’une gestion des affaires publiques, jurant d’avec certains principes de gouvernance démocratique, gages de stabilité et de cohésion sociale. 

Ainsi, note-le communiqué, le constat fait actuellement par la plupart des acteurs, notamment de la société civile, permet d’affirmer que tous les germes d’une crise pré-électorale et postélectorale ont fini de se mettre en place. 

« Le fichier électoral, les limites flagrantes observées dans la loi sur le parrainage, ses incohérences et les conséquences désastreuses de son application, le Ministre en charge des élections qui a affiché de manière ostentatoire son affiliation à un parti politique au mépris de tous les principes de la gestion d’un processus électoral selon les normes et standards internationaux, l’élimination, par le Conseil Constitutionnel des candidatures de Khalifa Sall, de Karim Wade et de El hadj Malick Gakou dans des conditions pour le moins très contestables sont entre autres des faits relevés par la société civile et qui constituent des causes potentielles d’une instabilité durable au Sénégal », mentionne le communiqué. 

Pour la réalisation d’un processus électoral apaisé, la société civile interpelle fortement l’Etat afin qu’il mette en œuvre toutes les actions permettant d’apaiser le contexte pré-électoral actuel ceci dans le but de réunir les conditions d’une élection présidentielle transparente.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :