Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

« Sonko chef de l’opposition ! Si et seulement si la capacité de mentir au Peuple et l’aptitude à prêcher le faux sont les critères mis en avant ».


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 19 Septembre 2019 || 357 partages || 1 commentaires

Le MEER félicite le Président de la République Son Excellence, M. Macky SALL et son Ministre de l’enseignement supérieur pour la décision courageuse et responsable de ne plus orienter des étudiants dans le Privé. Il est vrai que cette logique infligeait une certaine discrimination à l’égard de ces derniers, comparés à ceux orientés dans le public, bénéficiaires des œuvres sociales et autres avantages. 

Entre le manque de considération notoire dont ils étaient victimes dans ces établissements (exclusions périodiques, retard dans l’exécution du Programme universitaire, différences dans le traitement comparés aux autres étudiants…) et la discrimination flagrante que nous évoquions, cette mesure vient éteindre la souffrance de centaines de jeunes sénégalais qui ont aussi droit à un enseignement supérieur de qualité avec tout l’accompagnement nécessaire. 
Les importants moyens annuellement mobilisés dans le cadre des conventions liant l’Etat aux écoles privées de Formation supérieure, peuvent servir à améliorer les conditions d’étude et à favoriser l’élargissement de la capacité d’accueil des universités déjà existantes, ou encore participer à la promotion des nouvelles universités du Sénégal. 

Il a été relayé que, lors du Rassemblement de l’opposition en date du 13 Septembre 2019 à la Place de l’Obélisque, Monsieur Ousmane Sonko a juré que les révélations faites par lui sur les différentes questions portant sur l’exploitation des ressources extractives étaient fondées et réelles.  Nous étudiants républicains lui rétorquons qu’il est toujours dans son jeu favori, celui qui consiste à raconter des balivernes, de fausses informations. Pour mieux cerner le « Fén-omène Sonko» (Fén signifiant mensonge en wolof), il suffit de regarder la trajectoire qu’il a adoptée. Monsieur a sciemment créé les situations devant aboutir à sa radiation pour se lancer en politique. Il a ensuite commencé avec l’exploitation du Pétrole et du Gaz, passant par les orientations budgétaires,pour atterrir aujourd’hui sur la question de l’exploitation du fer de la Falémé…  La seule constante est que Monsieur Sonko n’a jamais apporté de preuves malgré ses diverses allégations. Un gout d’inachevé à chaque polémique créée par Sonko, c’est le sentiment le mieux partagé au sein de l’opinion. Invité à la D.I.C pour présenter ses preuves dans l’affaire PetroTim, il s’est fondu dans la nature et a préféré envoyer un courrier vide. Et l’on comprend ainsi aisément que ses motivations ne sont autres que de semer le doute dans l’esprit des sénégalais et de conduire un Peuple mature de deux grandes alternances politiques à regretter son choix, celui de confier son destin au Président Macky SALL, pensant que cela lui profite. Pour sa crédibilité, il n’est point obligé de tenter à tout prix de jeter du discrédit sur la gestion du Président Macky SALL, mais qu’il dise plutôt à ses concitoyens, qui a financé sa campagne lors de la présidentielle de 2019 et quelle devait être la contrepartie? Quel est son degré d’implication dans l’affaire dit des 94 milliards ? Qu’a-t-il fait des acquis (terrains et autres avantages) du syndicat des travailleurs des impôts et domaines durant sa gestion ? Voilà des questions qui intéressent les sénégalais soucieux de connaitre le vrai visage de Ousmane Sonko. 

Concernant la question relative au statut du Chef de l’opposition, saisissant l’opportunité de cette communication, le MEER national par ma voix, renouvèle ses félicitations au Président de la République pour la pertinence des réformes véhiculées par le Référendum de Mars 2016. En effet, nous l’avions dit à l’époque ; consacrer des droits constitutionnellement garantis à l’opposition pouvait participer à pérenniser notre Démocratie et nous ne sommes guère surpris que ceux qui s’étaient cantonnés dans une négation systématique des propositions faites par le Président Macky SALL, s’entretuent aujourd’hui parce que certains avantages se greffent à ce statut. Quelqu’un comme Ousmane SONKO, habitué du faux jeu, prétend ne pas vouloir être chef de l’opposition. Qu’il arrête de considérer les sénégalais comme des demeurés. Au nom de quelle logique Sonko serait-il chef de l’opposition ? Pour avoir obtenu 15% des suffrages lors de la dernière présidentielle ? Non parce que des opposants ont fait mieux que lui. Peut-être Oui ! Mais si et seulement si les critères à considérer intègrent la capacité à mentir à un peuple que l’on prétend vouloir diriger pour gagner en retour sa sympathie et l’aptitude à prêcher le Faux pour espérer arriver à ses fins et satisfaire à une ambition personnelle. Nous rappelons aux chasseurs de prime prêts à tout pour revêtir la tunique en Or, que l’objectif est de réunir les conditions d’un Dialogue politique constructif et fécond au service des idéaux de développement et de stabilité durable du Sénégal, et non d’enrichir des tels ou tels. Qu’ils aient au moins la décence et l’élégance de reconnaître que le Président Macky SALL est ingénieux, que sa Vision nous conduira à des lendemains meilleurs, à un Sénégal Emergent, un Sénégal de Tous et pour Tous.
 
Ablaye DIAGNE, Coordonateur National du MEER
Fait à Dakar, le 15 Septembre 2019

DakarFlash3




1.Posté par LOVEMASSAGE le 23/09/2019 11:12
Savoureux mélange et de massage 781352362 - 761413656
le cocktail Mia Massage amène votre corps dans un espace favorisant la relaxation, la guérison, la conscience des tensions inutiles, la révélation de votre plein potentiel. Sur un matelas au sol, vous profiterez des bienfaits d`un toucher thérapeutique de qualité dans une ambiace chaleureuse.

Nouveau commentaire :