Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Soudan du Sud : les stations radio de la BBC fermées pour "arriérés"


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 19 Avril 2018 || 69 partages || 0 commentaires

Les ondes de la British Broadcasting Corporation (BBC) muettes au Soudan du Sud. Les autorités du pays accusent la radio londonienne du non-respect d’un accord qui les lie.

C’est Magok Chilim, directeur de la South Sudan Broadcasting Corporation (SSBC), l’autorité des médias dans le pays, qui a mis à jour le différend qui oppose son gouvernement à la BBC.

À l’en croire, le média a ignoré les nombreux appels au “paiement d’arriérés” sur les droits de diffusion, malgré un rappel en janvier. Un précédent rappel aurait été notifié en 2016 par le ministre de l’Information d’alors, souligne le directeur de la SSBC, sans qu’il n’obtienne de réponse.

Dans un communiqué repris son site internet Afrique, la BBC n’a pas contesté les faits. Elle a toutefois regretté la décision de la SSBC d’arrêter de diffuser “ses services d’information à plus de 400 000 personnes au Soudan du Sud”. Elle envisage dès lors de travailler dur pour parvenir à un compromis avec la SSBC afin de restaurer le service.

Depuis près de deux ans, la plus jeune nation au monde a intensifié son contrôle dans les médias. Début mars, le gouvernement menaçait de suspendre la fréquence de la radio onusienne Miraya, cette fois, pour non-conformité avec la loi sur les médias dans le pays.

En guerre depuis 2013, soit deux ans après son indépendance du Soudan, le Soudan du Sud occupe les derniers rangs dans les classements sur la liberté de la presse. Dans le classement 2017 de RSF (Reporters sans frontières), le pays est classé 145e sur 180 pays.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :