Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Sous l'emprise de l'alcool et du Yamba, Babacar Mbaye menace de mort sa mère et sa famille


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 10 Juin 2020 || 35 partages || 0 commentaires

Sous l'emprise de l'alcool et du Yamba, Babacar Mbaye menace de mort sa mère et sa famille
La vieille dame ne pouvant plus supporter le traumatisme que lui cause son fils Babacar Mbaye, s’est résolue à porter plainte pour violence à ascendant et menace de mort. Veuve et mère de plusieurs enfants, cette vieille dame qui aspire à une quiétude, est souvent perturbée par son fils. celui-ci ayant l’habitude de consommer l’alcool et de tirer sur son joint ne semble plus être maître de lui après s’être enivré. Et une fois ivre, Babacar sème la terreur dans la maison. Faisant fi de tout respect et de tout morale envers sa mère qu’il ne cesse de violenter en tenant à son endroit des propos injurieux. Et c’est tout dernièrement qu’il est monté d’un cran pour menacer sa génitrice de mort.

Après avoir déposé une fois une plainte, la pauvre maman l’avait retirée suite à une forte pression familiale. Cette fois-ci, n’en pouvant plus, elle a décidé de donner une leçon à son fils en l’éloignant pour une période de la famille. Car, malgré les multiples tentatives de le ramener à la raison, le jeune homme a persisté dans ses agissements indignes. « Craignant pour ma sécurité et celle des autres membres de la famille, et sachant ce dont il est capable, en ma qualité de mère de famille soucieuse du devenir et de la sécurité de mes autres enfants, je veux l’application de la loi dans toute sa vigueur » a dit la maman aux policiers.

Bien entendu, le mis en cause a nié les faits qui lui sont reprochés. « Je n’ai proféré des menaces de mort à l’encontre de personne. Dans la soirée d’hier (Ndlr : lundi) vers 20 heures, j’étais dans ma chambre avec mes enfants. J’ai entendu du bruit en provenance de la cour. Pour des raisons sécuritaires, je me suis armé d’un couteau pour vérifier ce qui se passait. Croyant que j’allais les attaquer, mes frères et sœurs se sont retranchés dans leurs chambres. Ils m’ont monté contre ma mère qui a fait appel à la police. Ils ne veulent plus de moi dans la maison et c’est la raison pour laquelle ils ont manigancé toute cette histoire », s’est défendu l’enfant que la mère reconnait avoir choyé, elle et son regretté époux, plus que ses frères et sœurs.

Il a été déféré au parquet en attendant d’être fixé sur sort....

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >