Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Thaïlande : Les jeunes rescapés de la grotte vont s'exprimer


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Juillet 2018 || 60 partages || 0 commentaires

Thaïlande : Les jeunes rescapés de la grotte vont s'exprimer

Les douze enfants et leur entraîneur de football coincés dans une grotte inondée de Thaïlande et sauvés au terme d'une périlleuse opération de secours internationale devaient quitter l'hôpital mercredi et s'adresser à la presse pour la première fois.

"Il s'agit de permettre aux médias de poser leurs questions et de permettre ensuite leur retour à la vie normale sans que les médias ne viennent les embêter", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement thaïlandais, Sunsern Kaewkumnerd. 

Sortie avancée
Les jeunes rescapés du club de foot des "Sangliers sauvages" sortent ainsi un jour plus tôt qu'initialement annoncé. Ils ont passé plus d'une semaine à l'hôpital de Chiang Rai (nord), d'abord équipés de lunettes de soleil pour se réhabituer à la lumière du jour après avoir passé plus de deux semaines sous terre dont neuf jours à ne pas savoir s'ils seraient jamais localisés. 

Sous protection des médias
Ils ont été jusqu'ici protégés de l'intense intérêt médiatique suscité par leur histoire, avec plus d'un millier de journalistes venus du monde entier, des tweets de Donald Trump et de stars du ballon rond à leur sujet. Depuis leurs évacuation spectaculaire, endormis sur des civières tirées pendant des heures par des plongeurs professionnels, les autorités sanitaires ont publié au compte-gouttes des photos et vidéos d'eux à l'hôpital, disant leur soulagement et rendant hommage au plongeur ayant perdu la vie lors de l'opération de secours. 

Reprendre un vie normale
Les autorités thaïlandaises ont préféré organiser une conférence de presse afin d'éviter les sollicitations en ordre dispersé des enfants, qui doivent reprendre une vie normale au plus vite selon les psychiatres. La conférence de presse est prévue à 18:00 locales (11:00 GMT) et devrait durer moins d'une heure, avec soumission au préalable des questions. Des psychiatres doivent passer en revue les questions avant la conférence de presse pour s'assurer de leur caractère non-traumatisant: raconter leurs souffrances peut en effet leur faire revivre leur cauchemar, mettent en garde les spécialistes.
 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >