Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Touba: Les petits fils des « Cheikh » de Serigne Touba en renfort de Macky Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 19 Avril 2018 || 144 partages || 0 commentaires

Le Mouvement Jamahatoul Ihsane s’est déclaré prêt à soutenir le président de la République Macky Sall dans sa quête d’un second mandat à la tête du pays. Les petits fils des Cheikh de Serigne Touba sont presque satisfaits du travail du chef de l’Etat, mais, néanmoins, ils l’interpellent sur certains points.

Macky Sall peut compter sur le Mouvement Jamahatoul Ihsane à Touba pour remporter les suffrages des sénégalais vivants dans la ville sainte de Cheikh Ahmadou Bamba. En conférence de presse, lundi, petits fils des Cheikh de Serigne Touba ont annoncé leur soutient au président de la République afin qu’il puisse briguer un second mandat à l’occasion de la présidentielle prévue en 2019.
Par la voix de son président, Jamahatoul Ihsane interpelle dans la foulé Macky Sall sur la situation des enseignant et l’incite à suivre les recommandations issues de la médiation du Khalife général des tidianes dans ce sens. « Nous soutenons le président Macky Sall à Touba pour qu’il puisse avoir un deuxième mandat à la tête du Sénégal. Nous appelons par la même occasion, Macky Sall a assainir le staff qui compose ses bras droit à Touba s’il veut des résultats satisfaisants dans la localité à l’élection présidentielle de 2019 », a martelé Serigne Modou Abib Diouf, qui estime que certains responsables politiques de la mouvance présidentielle à Touba n’aident pas le président Macky Sall dans sa volonté de renverser la tendance électorale dans la localité.
Les petits fils des Cheikh de Serigne Touba se sont aussi prononcé sur la situation de l’Education au Sénégal marquée par des gréves intempestives des enseignants, appelant ainsi Macky Sall à suivre les propositions des religieux et prendre à bras le corps ce problème. « Macky Sall doit prendre en compte la médiation du khalife des tidianes et résoudre ce problème des grèves des enseignants. Mais aussi, en ce qui concerne la loi sur le parrainage, nous appelons le président de la République à privilégier le dialogue avec l’opposition pour éviter au pays des troubles qui pourraient déstabiliser le pays », renchérit-il.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :