Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Traitement de l’information sur les législatives, Jean Paul Dias tire sur des patrons de presse


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 2 Août 2017 || 261 partages || 0 commentaires

iGFM – (Dakar) Jean Paul Dias, un des acteurs de l’arrivée de Macky Sall à la Magistrature Suprême qui a désormais tourné le dos à Benno Bokk Yaakaar, n’a pas porté de gants pour fustiger le comportement de Catherine Samba-Panza qui a dirigé la mission d’observateur de l’Ua. Des patrons et maisons de presse, ont aussi été balafrés par le leader du Bcg. C’était ce mercredi en fin de matinée, lors d’une conférence de presse de Manko, au siège du Grand-Parti.

A en croire Jean Paul Diaz, très en colère : «les propos de la dame qui a tenu à saluer le président de la République du Sénégal pour avoir saisi le Conseil constitutionnel afin de permettre aux citoyens inscrits sur les listes électorales et qui n’ont pas eu leur carte biométrique de la Cedeao, de voter, n’ont pas de crédibilité. Elle a été incapable d’organiser des élections dans son pays. Qu’elle nous dise où est l’argent que lui avait remis Denis Sassou-Nguesso pour son pays et qu’elle a emmené aux Etats-Unis».

En ce qui concerne le traitement de l’information, juste et vraie, Jean paul Diaz soutient qu’«il y a certains patrons de presse qui sont proches du pouvoir et qui véhiculent, via leur personnel, de fausses informations. La taux de participation de 54% annoncé dans la presse est fausse et le quotient électoral n’a pas atteint 45.000 comme l’on relaté certaines maisons de presse». Il a suggéré aux journalistes qui exercent un métier noble de refuser d’être à la solde de leurs patrons.





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >