Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Transfert lundi de Ministères à Diamniadio : Mody Guiro parle de précipitation et tire sur l'Etat


La Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) a organisé un point de presse ce samedi dans son siège pour dénoncer « l’aménagement précipité de certains ministères au Pôle Urbain de Diamniadio » sans au préalable, la prise en charge par le gouvernement des préoccupations des travailleurs.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 30 Juin 2018 || 104 partages || 0 commentaires

Le transfert de certains départements ministériels au Pôle Urbain de Diamniadio va débuter ce lundi 02 juillet 2018. En effet, certains ministères logés au centre-ville de Dakar vont être délocalisés à partir de ce lundi au Pôle Urbain de Diamniadio. Un transfèrement jugé précipité par Mody Guiro. Car dit-il, les préoccupations des travailleurs concernant ce déménagement n’ont pas été prises en charge par le gouvernement.      
  
« La CNTS tient à dénoncer la précipitation dans le transfert lié au déménagement des agents de certains ministères au Pôle urbain de Diamniadio sans une prise en charge correcte des préoccupations et attentes des travailleurs et travailleuses qui à l’arrivée sont laissés pour compte dans un environnement qui ne garantit point le minimum acceptable », a indiqué Mody Guiro, secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) à l’occasion de son point de presse organisé ce samedi matin à son siège.   
  
Cette non prise en charge des préoccupations des travailleurs par le gouvernement du Sénégal pousse la CNTS à exiger le report de la date du déménagement. 
  
En effet, Mody Guiro « exige du gouvernement le report de sa décision de transfert des agents et l’ouverture dans les meilleurs délais des concertations franches et sincères avec tous les partenaires sociaux concernés et des usagers des services publics sur le déménagement de certains services publics au Pôle Urbain de Diamniadio ». 
  
Il invite également l’Etat à prendre en charge correctement « Les préoccupations et attentes formulées par les travailleurs et qui tournent essentiellement autour de la subvention du carburant pour les travailleurs disposant de véhicule et qui ne résident pas à Diamniadio, une politique d’habitation sociale destinée aux travailleurs pour leur faciliter l’accès au logement, la réduction des tarifs du péage et une subvention conséquente des tickets de restaurant ».   
  
Le secrétaire général est également revenu sur la situation sociale du pays qui selon lui montre « une dégradation des relation professionnelles entre l’Etat, le patronat et les travailleurs dans plusieurs secteurs et branches ». Le syndicaliste justifie cette dégradation par « L’inexistence d’un cadre adéquat de dialogue social sincère ou tout au moins, de l’absence de volonté des employeurs de bâtir avec les travailleurs des consensus durables, relativement au respect des droits et libertés consacrés dans la législation nationale et les conventions internationales de l’OIT ». 
Pressafrik

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 14:03 Samba Bathily dément sa transhumance à l’APR