Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Troisième nuit de violences urbaines à Nantes


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 6 Juillet 2018 || 76 partages || 0 commentaires

Troisième nuit de violences urbaines à Nantes

Trois personnes ont été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi à Nantes (ouest de la France), a indiqué la police, lors d'une troisième nuit de violences urbaines après la mort mardi d'un jeune homme tué par un policier.

 

"Une bonne cinquantaine de véhicules ont été incendiés" dans la nuit, a-t-on appris auprès des pompiers. Peu après minuit (22h00 GMT), une dizaine de véhicules avaient déjà été touchés dans le quartier de Bellevue.

Lycée incendié
Un lycée et une station service dans le quartier de la Bottière ont également fait l'objet d'une tentative d'incendie. En milieu de nuit, ces violences n'avaient pas fait de blessé et il n'y avait pas eu d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, selon la police.

Un fourgon pris pour cible
La police a également indiqué que, comme la veille, un cocktail Molotov avait été lancé contre un fourgon de police dans la cour du commissariat à Saint-Herblain, dans la banlieue de Nantes. 

Un mineur de 14 ans arrêté
Un mineur de 14 ans a été interpellé en possession d'un bidon d'essence et de mèches dans le quartier du Clos-Toreau, a indiqué la source policière, précisant qu'il avait été placé en garde à vue.

Véhicules incendiés
Dans la nuit de mercredi à jeudi, plus d'une quarantaine de véhicules avaient été incendiés dans les quartiers dits "sensibles" de Nantes: le Breil, Bellevue, les Dervallières et Malakoff. Sept bâtiments publics et une dizaine de commerces avaient aussi été incendiés.

Le policier en garde à vue
Boubakar F., qui était sous le coup d'un mandat d'arrêt pour "vol en bande organisée", a été tué mardi alors qu'il tentait d'éviter un contrôle policier en voiture, selon le procureur de la République. Le policier à l'origine du tir mortel a été placé jeudi midi en garde à vue.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 14:08 Une amende de 20 millions d'euros infligée à Philips