Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Trump serait prêt à restreindre l'utilisation des armes à feu


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 1 Mars 2018 || 42 partages || 0 commentaires

Trump serait prêt à restreindre l'utilisation des armes à feu

Suite à la fusillade de Parkland qui a fait 17 morts le 14 février dernier, Donald Trump a durci sa position au sujet des armes à feu. Le président américain est désormais prêt à envisager des restrictions sur leur utilisation, même s'il a maintenu l'idée d'armer les professeurs.

La fusillade de Parkland a relancé une nouvelle fois le débat sur les armes à feu. Ce mercredi, 17 sénateurs et représentants démocrates et républicains ont rencontré Donald Trump pour en discuter. 

Selon Reuters, le président américain aurait demandé qu'on étudie la possibilité d'un contrôle plus sévère. Il souhaite que le passé des potentiels acquéreurs soit passé au peigne fin, mais de manière plus poussée. "Il faut être très, très efficace sur le contrôle des antécédents. Ne soyez pas timides", a insisté le président auprè de ses interlocuteurs.

Âge légal de 18 à 21 ans
Parmi les autres mesures préconisées par ce large plan d'ensemble, Trump évoque la possibilité de relever l'âge légal de 18 à 21 ans pour acheter une arme à feu. Ce que Walmart et Dick's, deux des plus grands distributeurs américains, ont déjà annoncé.

Pour Trump, le plus important sera de convaincre ses électeurs de droite, farouchement opposés à un durcissement des lois. Mais aussi ses collègues républicains. Car c'est loin d'être sûr qu'ils partagent l'avis de leur président, ne préférant pas prendre le risque de se mettre à dos une bonne partie de leur électorat. 

"Pas besoin de la NRA"
L'autre obstacle, et pas des moindres, sera de résister au lobby de la NRA. Le président aurait incité les parlementaires à ne pas la craindre. "Elle a un grand pouvoir sur vous. Elle a moins de pouvoir sur moi. Je n'ai pas besoin d'elle", a déclaré l'ancien promoteur immobilier.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 13:17 L'UE saisit la justice contre la Pologne

Lundi 24 Septembre 2018 - 11:21 Rohingyas: l'ONU "n'a pas le droit d'interférer"