Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Ucad : Les étudiants de la Faculté de médecine crachent sur l’invitation de Macky Sall


Que Macky Sall ne compte pas sur l’Amicale de la Faculté de médecine et pharmacie d’Odontologie (FMPO)pour déférer à son invitation. En effet, ces derniers, alors que certains de leurs camarades sont en train de rencontrer le chef de l’Etat au Palais de la République, ont préféré organiser une conférence de presse pour fustiger cette «manigance» et rappeler les motivations premières de la grève illimitée qu’ils avaient décrétée.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 28 Mai 2018 || 49 partages || 0 commentaires

Les étudiants que le chef de l’Etat a reçus ne sont pas des représentants légaux de l'université. C’est ce qu’a révélé Aïda Thiaw, présidente de la Faculté de médecine et pharmacie d’Odontologie (FMPO). Cette dernière a, en effet, fait savoir que les deux amicales légales n’ont pas déféré à l’invite de Macky Sall. 

«L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a deux amicales légales, celle de la Faculté de médecine et la Coordination des écoles et instituts. Le gouvernement a reçu toutes les listes des facultés qui n’ont pas d’amicales et qui ne sont représentants légaux d’aucune faculté», a-t-elle déclaré. 

Revenant sur ce qu’elle considère comme une tentative de diviser les étudiants, Mme. Thiaw martèle : «nous ne sommes pas les seuls à fustiger cette démarche. Il y a aujourd’hui des étudiants dignes qui ne dévieront jamais du chemin et qui resteront dignes parce que ce qui nous avait conduits à bloquer nos activités pédagogiques, c’était une seule chose, justice pour Fallou Sène». 

Fustigeant la posture de ses camarades qui ont répondu favorablement à l’appel de Macky Sall, elle  rappelle l’objectif premier de leur grève : «La plateforme revendicative n’est pas le premier objectif de leur mouvement d’humeur. Nos intérêts devaient passer au dernier plan. On ne parle plus que de revendications», déclare-t-elle. 

Et d’ajouter : «Ce que nous demandons, c’est que le gouvernement arrête de leurrer l’opinion publique. Ce que nous lui avons demandé est très claire, c’est la justice pour Fallou Sène, de prendre ses responsabilités et de nous dire ce qu’il compte faire pour que pareille situation n’arrive plus». 

En attendant, cette frange de l’université se démarque de toute décision prise lors de cette réunion et s’engage à poursuivre le combat pour obtenir gain de cause.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :