Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Un ancien du Watergate voit des "parallèles" entre Nixon et Trump, le président réagit


L'ancien chef juriste de la Maison Blanche et participant repenti au scandale du Watergate John Dean a affirmé lundi qu'il voyait des "parallèles remarquables" entre l'affaire qui a fait tomber Richard Nixon et les conclusions de l'enquête Mueller plombant la présidence de Donald Trump.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 11 Juin 2019 || 75 partages || 0 commentaires

Donald Trump en Richard Nixon © AFP, AP
Donald Trump en Richard Nixon © AFP, AP
Une "ordure", "déshonorée": le président américain Donald Trump n'a pas caché son mépris pour John Dean, qui l'a également souvent critiqué dans des termes très durs.

Lors d'un spectaculaire témoignage devant le Congrès en 1973, M. Dean, alors chef des services juridiques de la Maison Blanche, avait impliqué Richard Nixon dans le scandale du Watergate, un programme d'espionnage politique qui a visé les démocrates. 

Des accusations qui avaient contribué à pousser le président républicain Nixon à la démission un an plus tard, sous la menace d'une procédure de destitution. Un parallèle potentiellement embarrassant pour Donald Trump, que M. Dean, 80 ans, a pris soin de souligner devant la commission judiciaire de la Chambre des représentants. 

 

Il était cette fois invité par les démocrates, qui multiplient les enquêtes parlementaires contre Donald Trump depuis la publication, en avril, du long rapport d'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016. 

Des grâces présidentielles à des ex-collaborateurs de Trump en échange de leur silence?

"Sous de nombreux aspects, le rapport Mueller est pour le président Trump ce que la dite ‘feuille de route du Watergate’ était pour le président Richard Nixon", a estimé John Dean devant la commission, affirmant que le procureur spécial Mueller avait fourni au Congrès "une feuille de route". 

"Je voudrais aborder certains des parallèles remarquables que je détecte entre le rapport Mueller et le Watergate, particulièrement ceux liés à l'entrave à la justice", a-t-il souligné. "Et je m'empresse d'ajouter que j'ai appris ce que je sais sur l'entrave à la justice à la dure, en me retrouvant du mauvais côté de la loi", a poursuivi M. Dean, en référence aux quelques mois qu'il avait passés en prison à la suite du Watergate. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :