Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Un ministre japonais renonce à un an de salaire à la suite d'un scandale


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 4 Juin 2018 || 93 partages || 0 commentaires

Un ministre japonais renonce à un an de salaire à la suite d'un scandale
 

Le ministre des Finances japonais Taro Aso a annoncé lundi renoncer à une année de rémunération après la falsification par son ministère de documents liés à un scandale de favoritisme menaçant le Premier ministre Shinzo Abe. La révélation que des modifications avaient été apportées à des textes officiels avait fortement secoué l'exécutif en mars. Les noms de Shinzo Abe et de son épouse, ainsi que celui de M. Aso lui-même, ont notamment été retirés de documents relatifs à la vente d'un terrain à prix réduit.

"Je rends volontairement 12 mois de mon salaire de ministre, alors que ce problème a ébranlé la confiance du public dans le ministère et l'administration dans son ensemble", a déclaré Taro Aso, tout en excluant de démissionner.

Le politicien de 77 ans, qui gagne environ 30 millions de yens par mois (235.000 euros) au titre de ses fonctions au gouvernement, est né dans une éminente famille d'industriels et dispose par ailleurs de revenus confortables faisant de lui le ministre le plus riche du cabinet de M. Abe.

"Des documents administratifs officiels n'auraient jamais dû être altérés avant leur présentation au Parlement. Je trouve cela extrêmement regrettable", a souligné le ministre des Finances.

Une vingtaine de membres du ministère ont en outre été sanctionnés, par le biais de réductions salariales ou de réprimandes verbales.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >