Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Un nouveau cas de "sorcellerie" dans le football


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 22 Février 2017 || 1912 partages || 0 commentaires

Un nouveau cas de "sorcellerie" s'est déroulé lors du match entre Al Masry (Égypte) et Ifeanyi Uba (Nigéria) en Coupe de la Confédération africaine, la seconde épreuve la plus importante du continent africain.

La sorcellerie est prise très au sérieux dans le football africain. En décembre 2016, la Fédération rwandaise de football avait interdit cette pratique après qu'un joueur a semblé jeter un sort en plein match.

Un nouveau cas identique s'est déroulé lors du match entre Al Masry (Égypte) et Ifeanyi Uba (Nigéria) en Coupe de la Confédération africaine, la seconde épreuve la plus importante du continent africain.

Objet fétiche
À égalité parfaite après 210 minutes de jeu (1-1), Al Masry et Ifeanyi Uba ont eu recours à la fatidique séance de tirs au but pour se départager. C'est alors que l'entraîneur égyptien s'est approché du but pour s'emparer du porte-bonheur du gardien nigérian. Ce dernier a tenté de s'expliquer avec l'arbitre. En vain.

Et comme par hasard, sans son objet fétiche, le gardien d'Ifeanyi Uba n'a pas arrêté un seul penalty. Pendant ce temps, ses coéquipiers ont tout loupé et leur équipe a finalement été éliminée par Al Masry.a



DakarFlash3



Nouveau commentaire :