Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Une filiale belge de Huawei blacklistée par les Etats-Unis


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 23 Mai 2019 || 30 partages || 0 commentaires

Les Etats-Unis souhaitent couper les ponts commerciaux entre le pays et cette société, car elle "pose un risque significatif d'implication dans des activités contraires à la sûreté nationale ou aux intérêts en matière de politique étrangère des Etats-Unis", dit le texte que relaye L'Echo. Spin-off louvaniste Basée à Gand, "Huawei Technologies Research & Developement NV" est une spin-off de l'Institut de micro-électronique et composants (Imec) de Louvain, fondée en 2010. Elle a été rachetée en 2013 par Huawei. La société est leader dans les composants pour semi-conducteurs photoniques sur silicium, technologie qui doit permettre la création d'un nouveau type d'émetteurs-récepteurs pour l'industrie des télécoms. Elle a généré 17 millions d'euros de chiffre d'affaires encore en 2017 et compte une équipe d'une quarantaine de personnes, ressort-il de ses comptes annuels. La Chine fustige un “harcèlement économique” américain Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a fermement dénoncé un “harcèlement économique” par les Etats-Unis du géant des télécoms Huawei et prévenu que Pékin se battrait “jusqu’au bout” dans la guerre commerciale contre Washington. Le conflit s’est envenimé après la récente décision de l’administration Trump de placer Huawei sur liste noire au nom de la sécurité nationale, ce qui a poussé plusieurs entreprises, comme Google, à couper certains liens avec le fabricant chinois de smartphones.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :