Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Une grève de deux semaines menace Total Gabon


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 27 Juin 2018 || 47 partages || 0 commentaires

Climat social tendu au sein de Total Gabon. Les employés gabonais du géant pétrolier français menacent d’entamer une période de grève de quinze jours si leurs revendications ne sont pas prises en compte. Échéance accordée à la direction, le 30 juin.

Dans un courrier paraphé par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) agissant pour le compte de ses adhérents, les employés mécontents réclament entre autres “l’évolution des carrières, la classification socioprofessionnelle, le paiement du 13ème mois, le bonus programme 4 C&, l’élaboration d’un nouveau système de rémunération, la réduction du taux d’employés expatriés”.

Il y a un mois, un dialogue social avait été initié entre la direction et les frondeurs, mais n’a abouti à un aucun compromis, fait remarquer l’ONEP.

Cette grève, si elle se concrétisait, pourrait plomber l‘économie du Gabon, tributaire des revenus du pétrole, et déjà mise à mal par la chute des cours de l’or noir. Elle intervient, faut-il le rappeler, quelques mois après une série de grèves qui a paralysé les régies financières (douanes, impôts, hydrocarbures, trésor public), pour des pertes estimées par l’Etat à environ un milliard de francs CFA (environ 1,5 millions d’euros) par jour de grève.

Jeudi dernier, le gouvernement gabonais a entrepris de réduire au maximum le train de vie de l’Etat. Une décision qui implique des mesures drastiques dont la réduction des effectifs dans les administrations et des salaires des fonctionnaires.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 12:30 Zimbabwe : au moins 42 morts dans l'incendie d'un bus