Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Utilisation d'une femme comme bouclier humain : La police guinéenne bat sa coulpe et demande pardon à la victime


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 2 Février 2020 || 270 partages || 0 commentaires

Utilisation d'une femme comme bouclier humain : La police guinéenne bat sa coulpe et demande pardon à la victime
La vidéo de trois policiers guinéens utilisant une femme comme bouclier humain lors d'une manifestation du Front national de défense de la Constitution a indigné la toile. Virales en quelques minutes, ces images ont fait sortir la hiérarchie de ses gonds. 
  
Au micro de RFI, le directeur général de la Police a condamné de tels agissements. La vidéo que nous avons vue sur la toile ne fait honneur à personne. Même dans une zone rebelle, on ne doit pas trouver de tels comportements", s'est désolé Ansoumane Baffodé Camara. 
  
Le patron de la police ajoute avoir diligenté ses services pour retrouver les auteurs. C'est ainsi que tous les commandants d'unité ont été convoqués pour une séance de visionnage de la vidéo. Un exercice qui se révélera payant puisqu"un capitaine a été distingué", révèle le directeur de la Police. Arrêté, le capitaine répondra de ses actes. Le directeur de la police met hors de cause le ministre de la Sécurité, son service et le commandant de compagnie. Pour lui, "ce sont des comportements isolés".   
  
"On est en train de rencontrer la femme. Si elle a le courage ; si elle a des séquelles morales, physiques, qu'on puisse la prendre en charge. Qu'elle sache que la police guinéenne n'est pas une telle police. je suis désolé, le brigadier a déconné, il répondra de son méfait. Je demande à cette femme, son mari, sa famille pardon en tant que directeur général de la police", a conclu le directeur de la Police guinéenne.   

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >