Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Vice de forme dans le dossier Khalifa Sall: la police donne une version contestée par le parquet


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 17 Juillet 2018 || 413 partages || 0 commentaires

Vice de forme dans le dossier Khalifa Sall: la police donne une version contestée par le parquet

S’il y a vice de forme dans la procédure qui a abouti à l’arrestation de Khalifa Sall, la police n’y est pour rien. C’est la position défendue par les limiers dans le cadre de l’enquête sur ce dossier qui continue de faire polémique. « Les officiers de police judicaire qui se chargeaient de l’interrogatoire de Khalifa Sall ont respecté tous ses droits. C’est ce qui a justifié la présence de Me Elhadji Diouf dès les premières heures de l’interpellation du maire de la Ville de Dakar », explique une source policière qui a pris langue avec la Rfm.  Selon la police, s’il y a vice de procédure, on devrait la chercher du côté du parquet. « Les policiers enquêteurs avaient reçu un appel de Serigne Bassitou Guèye qui refusait la présence de Me Elhadji Diouf dans les locaux de la Dic à côté de Khalifa Sall », renseigne-t-elle.

Des propos battus en brèche par des collaborateurs du Procureur. « Serigne Bassirou Guèye n’a jamais appelé la police dans le cadre de cette enquête », révèlent-t-ils. Le Parquet signale, par ailleurs, que l’« on était dans le cadre d’une interpellation et non d’une arrestation ». En d’autres termes, à cette phase de la procédure, la présence de l’avocat n’était pas une obligation.
 
Yerimpost


DakarFlash1



Nouveau commentaire :