Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Violation du domicile de la mère de Sonko : Le gendarme condamné à 3 mois avec sursis


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 6 Février 2019 || 313 partages || 0 commentaires

Violation du domicile de la mère de Sonko : Le gendarme condamné à 3 mois avec sursis

Le gendarme Nicolas Mendy, de la Brigade de recherches de Ziguinchor, est condamné à 3 mois avec sursis. Il a été déclaré coupable d'abus d'autorité, après le délibéré rendu par le tribunal de Ziguinchor, ce mercredi, dans l'affaire de l'opération de parrainage.

En effet, le gendarme Mendy est accusé de violation de domicile, chez la maman du candidat Ousmane Sonko, à Ziguinchor. Une décision jugée satisfaisante par la famille et les partisans de Sonko.

"C'est d'abord une victoire pour le peuple sénégalais. Car la loi est là pour tout le monde. Lorsque quelqu'un contrevient à la loi, c'est en toute évidence que quand une décision est rendue, c'est tout d'abord le peuple qui est content. Et cette décision a été rendue de façon tout à fait juste. Maintenant, la famille, de façon particulière, qui a subi un préjudice, c'est tout à fait normal que cette famille-là, aujourd'hui, se sente heureuse de voir  que justice a été rendue. C'est un avertissement, c'est ce que nous avons d'ailleurs voulu, pas pour une condamnation qui envoie Nicolas Mendy en prison, mais qu'il prenne conscience que ce qu'il avait fait est une violation totale de la loi", a fait savoir Me Djiby Diagne.

Des éléments de la gendarmerie en civil avaient fait une incursion au domicile d'Ousmane Sonko, au quartier des Hlm de Ziguinchor, pour récupérer des fiches de parrainage. La mère de Sonko et quelques membres de la famille s'y étaient opposés. Il s'en était suivi une grande polémique.

Malgré la décision du tribunal, les militants du candidat Sonko soupçonnent une main derrière l'acte de Nicolas Mendy. Ainsi, le membre de la coalition Sonko-Président, Gérard Nalan, indique : "Cela montre que les faits existent par rapport à ceux qui pensaient que c'est une invention de toutes pièces, une victimisation. Aujourd'hui, tel n'est pas le cas, parce que le tribunal a jugé Nicolas Mendy et l'a condamné. Donc, nous pensons que c'est une première satisfaction", a-t-il martelé sur la Sud Fm.

Cependant, M. Nalan estime que "la mission  des gendarmes a été assignée par des instances supérieures. Et nous ne pouvons pas, à cette étape, dire qui les a envoyés. Mais nous soupçonnons qu'il y avait  une main derrière tout cela".
Seneweb


Dakarflash2



Nouveau commentaire :