Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Virement bancaire de 5 milliards de FCfa: Birahim Seck et Ousmane Sonko dans le clair-obscur


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Décembre 2019 || 106 partages || 0 commentaires

Virement bancaire de 5 milliards de FCfa: Birahim Seck et Ousmane Sonko dans le clair-obscur
L’amitié entre le leader de Pastef « Les Patriotes », Ousmane Sonko et le Coordonnateur du Forum civil, Birahim Seck n’est plus un secret de polichinelle. Une grande affinité ou complicité lient ses deux hommes. Ils partagent de manière régulière, des moments de loisirs. Et, les Sénégalais, très instruits et bien informés, ont décrypté trop de non-dits dans leur engagement citoyen.

L’affaire du virement bancaire d’un montant de 5 milliards de FCfa, évoquée à une date récente par le coordonnateur du Forum Civil, Birahim Seck, lors d’un atelier de sensibilisation sur les flux financiers illicites, est une illustration parfaite d’une démarche jugée irresponsable. Face à cette dénonciation, visant un Haut fonctionnaire de l’Etat qui aurait reçu ces virements, certains Sénégalais se posent beaucoup de questions. Et, ils se demandent pourquoi, le dénonciateur qui a glissé de manière subtile cette information, n’est pas allé au bout de sa logique, en déclinant tout bonnement, l’identité du fonctionnaire.

D’après une source de Leral, les sorties des deux hommes, de véritables amis dans la vie réelle, semblent avancer en duo dans les différents chapitres de dénonciation. Puisque, le même exposé a été fait par Ousmane Sonko à l’hémicycle. Ce dernier, a fait sous-entendre, l’existence d’un virement bancaire, destiné à un programme de défense des intérêts économiques et sécuritaires du Sénégal, qui contournerait le Trésor public.

Ainsi, elle précise qu’au moment où Birahim Seck lançait ces piques, son ami Ousmane Sonko a choisi de jouer le même tempo à l’Assemblée nationale. Il a essayé de manière volontaire, de dénoncer des mécanismes de contournement des procédures du Trésor public, orchestré par le gouvernement pour payer plusieurs milliards de FCfa à des personnes, n’en ayant pas le droit.

Ces paiements, disait-il, s’étaient faits, via un des comptes bancaires privés, nommé programme de défense des intérêts économiques et sécuritaire du Sénégal. « Un compte bancaire a été ouvert par l’Etat du Sénégal et des dizaines et des dizaines de milliards de FCfa ont été versés à un seul entrepreneur à travers ses deux sociétés et en toute violation des règles », disait Sonko, sans pour autant donner plus de détails sur l’identité du concerné. Mais, la source de Leral, a regretté de manière catégorique, la méthode de Sonko et de son ami Birahim Seck.

Seulement, le fonctionnaire concerné, loin d’être ébranlé, refuse de céder à la pression. D’après la source, il se dit plus préoccupé par des questions de sécurité, plutôt que de s’occuper de banalités.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :