Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

les internautes africains divisés pour ce geste de Kémi Séba


L'activiste Kémi Séba a brandi un billet 5000 Fcfa avant de le brûler devant la foules de panafricanistes rassemblée à la Place de l'Obélisque (Dakar). Un geste ridicule pour certains. Pour d'autres, un symbole fort dans la lutte contre "l'aliénation financière de la France".

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 20 Août 2017 || 142 partages || 0 commentaires

Si les internautes africains, qui ont réagi au tweet du présentateur de l'émission "Couleurs tropicales" sur la Rfi, Claudy Siar sont quasiment tous contre le Fcfa, beaucoup d'entre eux n'ont pas aimé le geste de Kémi Séba lors du rassemblement du 19 août à la place de l'Obélisque de Dakar. L'activiste a brandi un billet de 5 000 Fcfa avant de le brûler.

 


Le tweet de Claudy Siar est devenu depuis hier le cadre d'un battle d'idées entre pro et anti Kémi Séba. Entre injures et punchlines, les internautes ont approuver ou fustigé le geste de l'ancien chroniqueur du "Grand Rendez-vous" sur la 2Stv. Le bloguer-activiste ivoirien Djibril SILUE y est allé de sa petite réplique pour cogner Kémi Seba :

 

Ce samedi 19 août 2017, @KemiSeba1  a brûlé un billet #FrancCFA  .Personne n'avait osé... pic.twitter.com/wYfDfOil7F

c'est pas une vengeance contre l'Occident mais une insulte à la souffrance des pauvres Africains



Comme pour lui servir une réponse à la hauteur de son attaque, le Panafricain "Sam" convoque une photo où le leader sud-africain Mandela brûle son laisser-passer pour résister à l'apartheid :

 

Ce samedi 19 août 2017, @KemiSeba1  a brûlé un billet #FrancCFA  .Personne n'avait osé... pic.twitter.com/wYfDfOil7F

Comparaison entre l'action de @KemiSeba1  et celle de l'emblématique #Mandela  lorsqu'il brûla son laissez-passer pour résister à l'apartheid? pic.twitter.com/kS6uNg9X79

Voir l'image sur Twitter


Mais il se fait tacler à son tour par "Baptiste Reclu", qui trouve la comparaison avec Mandela déplacée et déphasée :

 

Comparaison entre l'action de @KemiSeba1  et celle de l'emblématique #Mandela  lorsqu'il brûla son laissez-passer pour résister à l'apartheid? pic.twitter.com/kS6uNg9X79

Mandela à mis sa vie en danger en brûlant son laisser-aller, k.Seba n'a brûlé qu'un parmis les nombreux CFA qu'il possède, quel rapport ?



Sous un autre angle, le twitto AMLoKebirMbenSaxir mentionne le président sénégalais, Macky Sall et son conseiller El Haj Kassé, très présent sur le Réseau social Twitter, pour leur signaler le délit commis par Kémi Séba sur le sol sénégalais en brûlant un bien public :

 


Il sera vite recadrer par "çavaller", qui pense que toute révolution aboutie a débuté par un délit :

 

Ce samedi 19 août 2017, @KemiSeba1  a brûlé un billet #FrancCFA  .Personne n'avait osé... pic.twitter.com/wYfDfOil7F

C'est peut être un délit mais à ce que je sache toute les grandes révolutions ayant mené à "l'indépendance" ont commencé par des délits donc



Un peu plus loin, sur Facebook, le journaliste-bogueur Pape Ismaila Dieng, copie le tweet de Claudy Siar et qualifie de débile le geste de Kémi Séba...


  


...Avant de convoquer l'article 411 du Code pénal sénégalais relatif au délit consistant à brûler un billet de banque :

 

Le délit est irrévocable. Mais le geste, même s'il ne fait pas l'unanimité, est peut-être un grand pas du "Front Anti-Cfa" dans la lutte contre la monnaie imprimée par la France et dont dépend plus de 100 millions d'individus de 14 pays africains qui paient chaque année 50% au trésor public français... Y'en a peut-être assez comme le prétend "koba building" :

 

Ce samedi 19 août 2017, @KemiSeba1  a brûlé un billet #FrancCFA  .Personne n'avait osé... pic.twitter.com/wYfDfOil7F

Le message est très poignant et ça veut dire "Nous n'en voulons plus"...


Dakarflash4



Nouveau commentaire :